Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le coeur du pélican

Publié le par Librairie Mot A Mot

Le coeur du pélican

Cécile Coulon vient de publier "Le coeur du pélican" chez Viviane Hamy (18€) :

Courir toujours plus vite, plus loin, à en user son corps, sa jeunesse, ses rêves? Anthime est un gamin comme les autres quand il découvre, avec sa s?ur, la bourgade sans caractère où ses parents emménagent. Jusqu?au jour où il se démarque par sa rapidité à la course et devient le Pélican, une sorte de mythe dans la région. Seulement l?adulation, la notoriété et le succès se fracassent sans rémission quand ses tendons d?adolescent mal entraîné le trahissent en plein élan...

Bérézina

Publié le par Librairie Mot A Mot

Bérézina

Sylvain Tesson nous fait partager son périple dans "Bérésina" aux éditions GUERIN (19.50€) :

Des fulgurances littéraires sur fond d’histoire et d’autodérision... C’est un grand texte sur la retraite de Russie, Napoléon, l’hiver, l’aventure, l’amitié et « la vie qui ne suffit pas ».

Sylvain Tesson est un écrivain voyageur. Il est le fils de Marie-Claude et Philippe Tesson. Géographe de formation, il effectue en 1991 sa première expédition en Islande, suivie en 1993 d'un tour du monde à vélo avec Alexandre Poussin. C'est là, le début de sa vie d'aventurier. Il traverse également les steppes d'Asie centrale à cheval avec l'exploratrice Priscilla Telmon. Il publie alors L’immensité du monde. En 2004, il reprend l'itinéraire des évadés du goulag et publie L’Axe du Loup, un périple qui l'emmène de la Sibérie jusqu'en Inde à pied. Avec Une vie à coucher dehors, Petit traité sur l’immensité du monde, Dans les forêts de Sibérie (Prix Médicis essai 2011) et un recueil de nouvelles S’abandonner à vivre, font de Sylvain Tesson un auteur reconnu par la critique et apprécié par le public.

Maxime Chattam

Publié le par Librairie Mot A Mot

Maxime Chattam

Cette fois ci, Maxime Chattam nous propose un roman noir "Que ta volonté soit faite" chez Albin Michel (21.90€) :

Pour son vingtième roman, Maxime Chattam s’amuse à dresser le portrait d’une petite ville du Midwest américain des années 60 jusqu’au début des années 80, avec pour fil rouge l’évolution de Jon Petersen, un pervers psychopathe, de son enfance jusqu’au point culminant de sa sinistre carrière criminelle. Un roman noir à l’écriture et à l’atmosphère uniques dans la carrière de l’auteur, où tout converge vers un final aussi étonnant qu’imprévisible.
Que ta volonté soit faite est non seulement un voyage à Carson Mills, mais aussi dans ce qui constitue l’essence même du roman policier, la vérité et le crime. On songe bien sûr à Stephen King (une bourgade à la Norman Rockwell où tout le monde connait tout le monde, un vieux shérif obstiné, le poids de la religion, les secrets de famille…) et parfois aussi à Jim Thompson. Une réussite.

Adler-Olsen

Publié le par Librairie Mot A Mot

Adler-Olsen

Jussi Adler-Olsen vient de oublier chez Albin Michel "L'effet papillon, la 5e enquête du département V" (22.90€) :

Marco, un adolescent de quinze ans, a passé toute sa vie au sein d’une bande de jeunes voleurs exploités par son oncle Zola. Un jour, alors qu’il essaie de sortir de la clandestinité, il découvre le cadavre d’un homme, lié à des affaires de corruption internationale, dans le bois derrière les maisons de son ancien clan, et doit fuir, poursuivi par son oncle qui veut le faire taire. Parallèlement, l’enquête du Département V sur la disparition d’un officier danois, piétine.
Du moins, jusqu’à ce que Carl Morck ne découvre qu’un jeune voleur, Marco, pourrait avoir des informations pour résoudre ce cold case. Déjà traqué par la bande de Zola, Marco déclenche malgré lui un tsunami d’évènements et se retrouve avec des tueurs serbes et d’anciens enfants soldats sur le dos. Aucun moyen ne sera épargné pour l’éliminer et gagner le département V de vitesse. Encore une fois, Jussi Adler-Olsen a réussi à nous surprendre.
Dans ce cinquième tome de la série, Carl Morck et ses assistants s’engagent dans une course-poursuite au suspense haletant qui, des rues de Copenhague, les amène jusqu’en Afrique.

Le voyant

Publié le par Librairie Mot A Mot

Le voyant

Jérôme Garcin vient de publier "Le voyant" aux éditions Gallimard (17.50€) :

«Le visage en sang, Jacques hurle : «Mes yeux ! Où sont mes yeux ?» Il vient de les perdre à jamais. En ce jour d'azur, de lilas et de muguet, il entre dans l'obscurité où seuls, désormais, les parfums, les sons et les formes auront des couleurs.» Né en 1924, aveugle à huit ans, résistant à dix-sept, membre du mouvement Défense de la France, Jacques Lusseyran est arrêté en 1943 par la Gestapo, incarcéré à Fresnes puis déporté à Buchenwald.
Libéré après un an et demi de captivité, il écrit Et la lumière fut et part enseigner la littérature aux Etats-Unis, où il devient «The Blind Hero of the French Resistance». Il meurt, en 1971, dans un accident de voiture. Il avait quarante-sept ans. Vingt ans après Pour Jean Prévost (prix Médicis essai 1994), Jérôme Garcin fait le portrait d'un autre écrivain-résistant que la France a négligé et que l'Histoire a oublié.

Le voyage d'Octavio

Publié le par Librairie Mot A Mot

Miguel Bonnefoy vient de publier chez Rivages "Le voyage d'Octavio" (15€) :

Le voyage d'Octavio est celui d'un analphabète vénézuélien qui, à travers d'épiques tribulations, va se réapproprier son passé et celui de son pays. Le destin voudra qu'il tombe amoureux de Venezuela, une comédienne de Maracaibo, qui lui apprend l'écriture. Mais la bande de brigands "chevaleresques", menée par Rutilio Alberto Guerra, pour laquelle il travaille, organisera un cambriolage précisément au domicile de sa bien-aimée.
Avant que ne débute un grand voyage dans le pays qui porte son nom. Octavio va alors mettre ses pas dans ceux de saint Christophe, dans ceux d'un hôte mystérieux, dans ceux d'un peuple qu'il ignore. Car cette rencontre déchirante entre un homme et un pays, racontée ici dans la langue simple des premiers récits, est d'abord une initiation allégorique et amoureuse, dont l'univers luxuriant n'est pas sans faire songer à ceux de Gabriel Garcia Mârquez ou d'Alejo Carpentier.

Le voyage d'Octavio

Avis aux Gourmands !

Publié le par Librairie Mot A Mot

"Caramel : 150 recettes, gestes et techniques" nous met en appétit... et les photos n'en parlons pas. Il est publié chez la Martinière (35€) :

goût et ses formes. Un plaisir des sens sublimé entre les mains de Christophe Adam, designer et créateur de pâtisseries. Il nous propose un ouvrage de référence gourmand qui retrace les techniques de préparation de base en pas à pas, tout en nous faisant découvrir des recettes déclinant toutes les facettes du caramel, jusqu'aux plus insoupçonnées : Introduction sur les sucres du monde, les sirops, la cuisson du sucre, etc.
Les techniques de base : caramel coulé, nougatine amande, sucre tiré... Les recettes : Caramel classique (crème caramel, éclair caramel), Caramel croquant (tarte caramel-nougatine, croquette caramel), Caramel fruité (cheesecake framboise caramel, pizza mangue caramel), Caramel et chocolat (moelleux au caramel cœur coulant, pâte à tartiner chocolat caramel), Caramel bonbons (sucette caramel au beurre salé, caramel mou)...
Le tout sublimement illustré par les photographies de Laurent Fau dans un esprit chic, graphique et tellement savoureux.

Avis aux Gourmands !

Soulages

Publié le par Librairie Mot A Mot

Les éditions Gallimard nous propose un nouvel ouvrage sur

"Soulages, les papiers du musée" (49€)

Pierre Soulages, qui continue avec une extraordinaire vigueur une œuvre débutée en 1946, est un des artistes majeurs apparus dans l'après-guerre. Son œuvre a très tôt été reconnue internationalement parmi les plus importantes de la seconde moitié du XXe siècle et ses développements récents la situent toujours au tout premier plan en ce début du XXIe siècle. En 2009, le Centre Pompidou lui a consacré une rétrospective qui a rencontré un extraordinaire succès auprès du public.
Le 31 mai 2014, après des travaux de construction qui ont duré près de quatre ans, le musée Soulages a ouvert ses portes à Rodez, ville natale de l'artiste. Dessiné et conçu par les architectes catalans Rafael Aranda, Carme Pigem et Ramon Vilalta, unis sous le nom de RCR arquitectes, le musée accueille les oeuvres de la donation Pierre et Colette Soulages, ainsi que des expositions temporaires. Un ensemble extraordinaire d’œuvres, pour la plupart inédites, est rassemblé dans cet ouvrage conçu et écrit par Pierre Encrevé, spécialiste et auteur du catalogue raisonné de l'artiste.
L'ouvrage est préfacé par Benoît Decron, directeur du musée Soulages.

Soulages

Les montres les plus chères

Publié le par Librairie Mot A Mot

Un ouvrage magnifique, consacrait aux "Montres les plus chères", est publié aux éditions de La Bibliothèque des Arts (85€) :

Cet ouvrage présente quelques-unes des pièces les plus extravagantes, les plus décadentes, les plus désirables et fascinantes ou simplement les plus intéressantes en matière de technique de mesure du temps, et dont les prix se situent tout au sommet de la pyramide. Le spectre s'étend entre quelque 200 000 dollars et environ 5 000 000, prix incroyable atteint au cours de ces dix dernières années ! De plus, l'auteur a sélectionné des montres qui ont atteint des prix extrêmement élevés lors de ventes aux enchères.
Certaines d'entre elles sont devenues à proprement parler historiques. Une collection d'une centaine de montres, à la fois informative et divertissante comprenant des descriptions détaillées et des commentaires développés qui expliquent et analysent la relation entre le prix et la complexité des mécanismes, la sophistication du design tout comme l'importance de l'exclusivité, du caractère d'objet de collection et du prestige de chaque montre.
Plus qu'un accessoire de mode ou qu'un simple moyen d'indiquer l'heure, la montre-bracelet est devenue une part de l'identité de nombre de politiciens ou de sportifs d'élite, de stars ou de personnalités célèbres : le choix de ce que vous portez à votre poignet en dit long sur qui vous êtes.

Les montres les plus chères

1 2 3 > >>