Soutien à Charlie

Publié le par Librairie Mot A Mot

Soutien à Charlie
Soutien à Charlie

Le livre de Poche vient de publier "Nous sommes Charlie, 60 écrivains unis pour la liberté d'expression" (5€) :

Face à la tragédie, des voix s'élèvent contre la barbarie qui a voulu mettre à genoux la liberté d'expression. C'est de la volonté de les rassembler en un recueil, que naît, dès le lendemain de l'attaque de Charlie Hebdo, l'idée de cet ouvrage, mêlant textes classiques et textes de 60 écrivains contemporains. La richesse des contributions gracieuses ici réunies témoigne du remarquable élan suscité par ce projet, dont l'intégralité des bénéfices sera reversée à Charlie Hebdo.

et Glénat publie "La BD est CHARLIE" (10€) :

Du mercredi 7 janvier au vendredi 9 janvier 2015, une série d’attentats a été perpétrée en France : plusieurs artistes et collaborateurs de la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo, ainsi que des membres des forces de l’ordre et de la communauté juive, ont perdu la vie dans des circonstances tragiques. En réponse, des dessinateurs de presse et auteurs de bande dessinée du monde entier ont réagi spontanément à ces événements.
Emouvants, poétiques, humoristiques, violents, satiriques… environ 200 dessins ont été rassemblés dans un recueil intitulé La BD est Charlie : hymne à la liberté d’expression permettant de témoigner de l’incroyable solidarité artistique que ce drame a suscité. A l’initiative du groupe BD du Syndicat National de l’Edition, cet ouvrage est réalisé au profit des familles des victimes des attentats. Il a été publié conjointement et solidairement par les maisons d'édition de bande dessinée françaises qui ont offert gracieusement leurs services.
L'intégralité des bénéfices de cette parution sera reversée aux familles des 17 victimes. Dessinateurs, éditeurs, diffuseurs offrent tous leurs droits et leurs services, imprimeurs, papetiers, distributeurs travaillent à prix coûtant.

Ces 2 ouvrages sont très complémentaires..... à découvrir !

Publié dans Nouveautés, Coup de coeur

Commenter cet article